Fais-tu 3000 abdos par jour comme CR7 ?

Fais-tu 3000 abdos par jour comme CR7 ?

Tu as sûrement déjà entendu cette “légende”.


Selon laquelle Cristiano Ronaldo ferait 3000 abdos par jour…


Seulement, est-ce vraiment utile pour être performant au football ?


Le haut niveau est un monde ou il ne suffit pas de s’entraîner plus,


Mais aussi et surtout de s’entraîner PLUS intelligemment.


Autant te le dire tout de suite,

Réaliser 3000 abdos par jour est loin d’être la chose la plus intelligente à faire de son temps quand on veut améliorer ses performances sur le terrain.


Cristiano l’a d’ailleurs démenti lui-même,


Il n’est même pas sûr d’atteindre les 200 abdos par jour.

En effet, comme dans d’autres aspects de l’entraînement physique, le renforcement de la chaîne abdominale est une question de qualité plus que de quantité.


Mais alors des “abdos” de qualité, c’est quoi ?


Premièrement, il est plus juste de parle de “gainage”  quand il s’agit de performance sportive.

Concrètement, le gainage c’est ce qui permet la transmission de forces de la partie supérieure du corps vers la partie inférieure, et inversement.


Pour que ce gainage soit efficace dans ta pratique de footballeur, il faut l’entraîner de manière spécifique.


Et cet entraînement se construit autour de 3 axes de travail principaux.

Ces différents axes permettent de solliciter le gainage de la manière dont il est sollicité dans une activité sportive.


En voici un bref récapitulatif :

1) La stabilité.


C’est la première étape  et ce sont les fondations de ton travail de gainage.


La capacité à garder un alignement corporel et une stabilité (notamment au niveau du bassin) est primordiale avant même de s’engager dans des exercices plus complexes.

2) Le mouvement.


Le gainage doit participer à la production de mouvement.

Son rôle étant celui de la transmission de forces, que l’on retrouve dans chaque action dite explosive.


Il est donc important d’entraîner la qualité de gainage par des mouvements à des vitesses élevées.


Et cela se fait en prenant en compte différentes possibilités de mouvement du tronc :


La flexion, l’extension et la rotation.

3) L’anti-mouvement.


Peut-être un des rôles les plus important du gainage.

Il s’agit de maintenir une stabilité tout en résistant à une force (qu’elle vienne de l’extérieure ou qu’elle soit produite par soi-même).


On retrouve encore nos 3 grandes catégories de mouvement :

L’anti-flexion, l’anti-extension et l’anti-rotation.


Le gainage doit donc être spécifique à ton activité de footballeur.


Un gainage de qualité te permettra de courir plus vite, de frapper plus fort, d’être plus résistant dans les duels, pour ne citer que quelques exemples.


En effet, celui-ci est omniprésent dans ton activité.

Et il serait problématique de négliger cette part de ton entraînement, qui t’amènera physiquement à un niveau supérieur si tu la prends au sérieux. 


Si tu veux en savoir plus, je te rappelle que j’organise un TRAINING CAMP sur la région parisienne le 22 décembre, durant lequel j’aborderai tout ce qui peut transformer tes performances physiques.


Le nombre de place est limitée.

Si tu n’as pas déjà réservé ta place, contacte-moi vite en MP.

Laisser un commentaire