C’est la galère …

C’est la galère …

Que tu sois footballeur, coach, ou engagé dans n’importe quelle activité d’ailleurs, il y a toujours des imprévus.

Bien souvent, tu as des objectifs, tu as mis un plan en place pour les atteindre, mais…

Tout ne se passe pas comme prévu.

Sinon ce serait trop facile, n’est-ce pas ?

Pourquoi je te parle de ça ?

Parce que mon dernier article, je l’ai écrit 2 fois.

J’ai passé un certain temps à écrire quelque chose qui soit concis, agréable à lire et qui puisse apporter de la valeur aux footballeurs qui souhaite franchir un cap dans leur carrière.

Une fois terminé, satisfait de ce que j’avais produit, il ne me restait plus qu’à publier.

Mais c’est ce moment exact que mon PC a choisi pour s’éteindre sans aucune raison valable.

Et bien sûr, pour une fois, je n’avais pas pensé à sauvegarder le fichier en cours de travail.

Sinon ça ne serait pas drôle.

Face à ce problème, deux solutions s’offraient à moi : m’arracher les cheveux et balancer le PC par la fenêtre,

Ou garder mon calme et tout recommencer depuis le début..

J’avoue avoir hésité quelques secondes, mais j’ai finalement choisi la deuxième option…

Pourquoi ?

Parce s’il y a bien quelque chose que je garde en tête, c’est que les difficultés font parti du parcours.

Elles sont un passage obligatoire dans l’atteinte d’un résultat.

Et la réussite ou l’échec d’un projet se joue dans ces moments-là. Précisément.

Et c’est exactement la même chose en football.

Être un joueur travailleur, discipliné, motivé…

Tout cela est facile et à la portée de tout le monde quand les choses se passent bien.

Maintenant, combien sont capables de garder cette motivation et cette détermination quand les problèmes s’enchaînent les uns après les autres ?

Probablement beaucoup moins…

C’est ce qui fait la différence pour l’accès au haut niveau.

Et c’est pourquoi le très haut niveau n’est pas à la portée de n’importe qui.

Si tu as de grandes ambitions dans le football, tu t’en es sûrement déjà rendu compte.

Rien ne te sera rendu facile.

Les problèmes, les galères, les imprévus viendront frapper à ta porte.

Quoiqu’il arrive.

Alors garde bien en tête ce que je vais te dire dans les prochaines lignes.

Si tu veux réussir, il faut vivre tous ces problèmes comme un test.

Ils sont faits pour tester ta détermination.

Pour savoir si tu es prêt à aller jusqu’au bout de tes rêves.

À chaque difficulté, ce sont les mêmes deux options qui s’ouvrent à toi.

La première :

Tu as une porte de sortie.

Tu peux choisir de tout arrêter.

Et sans aucune honte, car après tout, ce n’est pas de ta faute.

Tu as ton excuse.

Si tu arrêtes, c’est à cause de cette blessure, de ce manque de moyens ou de connaissances, ou encore à cause de ce confinement…

Ce n’est pas toi qui échoue après tout.

La deuxième :

Cette difficulté est l’occasion de réaffirmer ta détermination.

À chaque problème qui arrive, c’est le monde entier qui te redemande “est-ce que tu es bien sûr de ce que tu veux ?”.

Maintenant à toi de le prouver.

Laisse l’orage passer, remets-toi au travail, quitte à repartir de zéro s’il le faut.

Tu en ressortiras grandi et tu attendras chaque nouvelle épreuve comme l’occasion de prouver ce que tu vaux.

Et de poursuivre ta quête là ou d’autres s’arrêteront.

Si ce que je viens d’écrire te parle, tu peux venir me faire part en privé des difficultés que tu rencontres dans ta préparation de footballeur.

Et m’expliquer pourquoi tu comptes les surmonter.

Je serai ravi de pouvoir t’aider si je le peux.

C’est ce que je fais avec les joueurs que j’accompagne au quotidien dans leur préparation physique.

Laisser un commentaire