Les 4 mauvaises habitudes qui peuvent t’envoyer à l’infirmerie [2/4]

Les 4 mauvaises habitudes qui peuvent t’envoyer à l’infirmerie [2/4]

Tu as pu voir hier comment t’entraîner trop pouvait être problématique en terme de blessure.

Je continue aujourd’hui avec une autre cause de blessure.

Et celle-ci est peut-être la plus surprenante.

Là encore, le problème vient d’un entraînement qui n’est pas adéquat.

Cette deuxième source de blessure est la suivante :

Tu est trop fort.

Soyons bien clairs.

Être fort, en soi, n’est pas le problème.

Le problème vient du fait d’être trop fort par rapport à d’autres qualités physiques qui sont toutes aussi importantes.

Quand un footballeur cherche à gagner en masse et en force musculaire, c’est bien évidemment pour augmenter ces performances sur le terrain.

Mais s’il se contente de travailler sur la force et le volume musculaire en négligeant certains aspects de l’entraînement,

C’est l’inverse qui pourrait bien se produire.

Je t’en ai parlé dans mon article sur l’agilité, la mobilité et la stabilité sont des qualités physiques tout aussi déterminantes en football.

Et un joueur qui progresse en force, sans travailler le reste, va inévitablement manquer de mobilité et de stabilité.

Son niveau de force sera trop élevé par rapport à son aptitude à bouger de manière efficace.

Encore une fois, c’est là que le risque de blessure augmente.

Mais pour éviter de tomber dans ce piège, travailler sur la mobilité et la stabilité de manière isolée, ne suffit pas.

Il faut aussi réaliser un transfert vers l’activité.

Pour faire simple, il s’agit de transférer les qualités de force que tu auras acquises, vers des gestes que l’on retrouve en football.

Travailler sur la technique.

Rendre le geste “propre”.

C’est une étape indispensable pour à la fois, rendre tes gains en force utiles, 

Mais aussi te prémunir des blessures.

Cela concerne toutes les actions qui vont demander une certaine force,

Comme le jeu long, la frappe, mais aussi et surtout, le sprint.

Tu l’as peut-être déjà remarqué.

Des footballeurs qui progressent musculairement et qui sont capables de courir à des vitesses folles,

Se blessent malgré tout aux ischios-jambiers,

Leurs ischios n’étant tout simplement pas encore prêt à absorber des forces aussi grandes dans le contexte d’un sprint.

Alors si actuellement, tu cherches à gagner en muscle et/ou en force,

Tu devras apporter une attention particulière à ton travail technique.

Et cela ne se limite pas à ta technique avec ballon.

Les techniques de sprints, accélération, décélération et changements de direction seront d’une grande importance.

Si tu es sur Paris fin décembre, j’ai prévu lors de mon TRAINING CAMP de réaliser une batterie de tests avec les joueurs présents, comportant une analyse de leur technique de sprint.

Si tu es intéressé pour y participer, fais moi signe.

Laisser un commentaire