Est-ce que j’en fais trop ? (ou pas assez) ?

Est-ce que j’en fais trop ? (ou pas assez) ?

Quand, et à quelle fréquence s’entraîner quand tu gères ton entraînement seul ?

C’est ce que beaucoup de joueurs se demande et il est souvent facile de tomber dans le piège d’en faire trop ou surtout de faire trop de choses qui ne sont en réalité pas utiles.

S’entraîner intelligemment est, en effet, bien plus important que de s’entraîner beaucoup.

La qualité avant la quantité.

Une fois que l’on s‘assure de faire des choses de qualités, on peut se pencher sur la quantité.

Et cette quantité, parlons-en.

Quoi faire et à quelle fréquence ?

Avant toute chose, il faut déterminer quels sont les qualités physiques sur lesquelles tu vas travailler.

Quelles sont celles que tu vas chercher à développer.

Et quelles sont celles que tu vas chercher à maintenir.

Pour celles que tu décides de maintenir à niveau, 1 ou 2 entraînements par semaine suffit amplement.

En ce qui concerne celles que tu vas chercher à développer, 3 à 4 entraînements par semaine seront nécessaires.

Ce qui nous amène potentiellement à 6 entraînements par semaine juste pour la partie condition physique.

Comme tu es dans le cas où les compétitions sont arrêtées, il est tout à fait possible de s’entraîner 6 jours sur 7.

Il est important toutefois de consacrer au moins 1 jour par semaine à ta récupération.

Dernière chose, s’il n’est pas forcément nécessaire de placer 2 entraînements physiques dans la même journée ;

Il est tout à fait possible de placer un entraînement technique et un entraînement physique le même jour.

Dans ce cas, il est préférable de réaliser la technique avant le physique et de s’assurer d’avoir suffisamment de récupération entre ces 2 entraînements.

En espérant que ces quelques lignes t’auront éclairci sur l’organisation de tes séances individuelles, je te souhaite de te mettre au boulot rapidement.

Bon courage !

Laisser un commentaire