Améliorer ta vitesse en tant que footballeur, mais pour faire quoi exactement ?

Améliorer ta vitesse en tant que footballeur, mais pour faire quoi exactement ?

Précédemment, je t’ai présenté les différents facteurs qui amènent à l’amélioration de la vitesse de course.

Les avantages à courir plus vite sur un terrain sont assez évident mais certains pièges sont à éviter.

En effet, la vitesse est un terme général qui peut s’appliquer à différents type de déplacements.

Il est donc important d’identifier quelles sont les actions qui sont déterminantes pour la performance d’un footballeur.

On peut identifier 3 types d’actions différentes au cœur même de la qualité de vitesse.

Premièrement la vitesse d’accélération.

Cela concerne les premiers appuis d’un sprint.

Le moment où l’on transite d’une phase arrêtée (ou lente) vers une vitesse maximale (ou presque).La gestuelle et les qualités de force requises à ce moment-là sont différentes par rapport à la suite du sprint.

La suite justement, c’est la phase de vitesse maximale.

À ce moment-là, la vitesse est constante et il n’y a plus possibilité d’accélérer.

Ce sont donc d’autres paramètres qui entrent en jeu pour maintenir la vitesse obtenue pendant la phase d’accélération.

Pour information, en football, un sprint ne dépasse quasiment jamais les 30 mètres et n’atteint les 20 mètres que quelques fois par match.

Enfin, une autre particularité du football et des sports collectifs, ce sont les changements de direction.

Les changements de direction vont rajouter des facteurs à prendre en compte dans le travail de vitesse.

En effet, un changement de direction implique une décélération ainsi qu’une production de force sur le plan latéral.

Pour résumer, ces différentes actions sont celles à prendre en compte si tu veux t’assurer de rendre ton entraînement en vitesse spécifique au football.

Et il y a une autre chose que tu devras prendre en compte aussi, c’est ton style de jeu.

Celui-ci est, par obligation, lié à ton poste.

C’est quelque chose à prendre en compte quand tu planifies ton entraînement en vitesse.

As-tu besoin de développer plutôt ta vitesse de démarrage ou ta vitesse de pointe ?

Quelle est la longueur moyenne des sprints que tu réalises en matchs ?

Fais-tu plutôt la différence grâce à des changements de direction ou à des sprints en ligne droite ?

Ou bien encore des courses incurvées ?

Si tu cherches à développer ta vitesse, je te conseille avant toute chose de répondre à ces questions.

Cela te permettra de construire un entraînement qui soit réellement adapté à tes besoins.

Et donc de te rendre plus performant pour les situations que tu rencontreras en match. 💪

Laisser un commentaire